Je

n'ai pas l'habitude de vous écrire souvent, pourtant, je voudrais vous montrer une fois de plus le travail de mon père.  En 1996, nous avons vécu de tristes événements en Belgique et comme tout artiste, il avait voulu en parler avec ses mains.  Il avait choisi un beau galet de Carrare en forme de ballon et, comme il le disait, il a enlevé ce qu'il y avait en trop...

Le personnage avec la casquette, c'était lui. A son avant dernière exposition, en 99, au vernissage, quelqu'un s'était permis d'éteindre sa cigarette sur le voile de la jeune fille.  Ce jour-là, il a décidé de ne plus travailler, il s'est débarrassé de ses outils et des instruments de musique dont il jouait.

C'est encore un petit bout de vie que je livre ici, un souvenir, des dates, une anecdote...

Amitiés.

Anne.