Bonjour !

Le vert sera certainement la couleur de ma soixantaine.  Enfant, j'aimais le turquoise et le rose thé.  A vingt ans, j'étais rouge, de coeur et en vêtements.  Trente ans, c'était les mauves et bordeaux à toutes les sauces.  Puis, j'ai eu ma période bleue et enfin, le retour à la nature.

Voici trois ouvrages, un snood,camaïeu de vert et de turquoise, un fil soyeux, acheté chez Kruidvat, très joli.  J'ai tricoté un damier de 3 mailles et 4 rangs, c'est simple, mais sympa.

La veste en point mousse est hyper simple, le fil est celui d'un cardigan que j'ai peu porté l'an dernier, mixé avec le joli fil turquoise du manteau de mes petites cousines devenu trop petit.

Le pull était un cardigan que j'avais détricoté il y a longtemps.  Un vert bleuté, profond que j'adore.

Voilà, mon travail, je viens vous voir souvent, je vous like et j'adore ce que vous faites.  Si je suis moins bavarde, c'est parce que la soixantaine est lourde à porter.  Il me manque la flamme, le grelot qui s'animait dès que je le sollicitait.  Quand je l'appelle, il réveille de nouvelles douleurs physiques : la cataracte, les bobos musculaires, aux doigts, aux poignets, aux coudes...  NON, il faut réagir !   Ne pas se laisser engluer dans la lassitude.  Ce dimanche est lumineux, Chéri est très tendre, allez, en route, je suis heureuse et tout va bien.

Gros bisou et amitiés.

Anne.