Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Vous reprendrez bien...

Le 29 janvier 2018, 12:16 dans découvrir 3

...  Vous reprendrez bien un peu de Zélande.  Mon amour pour cette région grandit de plus en plus.  La gentillesse des gens qui saluent en rue, la beauté du patrimoine, la mer et l'eau omniprésentes.  Les maisons petites et douillettes.  Le vent qui fait aussi partie du paysage, rythme le pas et souvent écourte les ballades.  

Le château d'eau de Vlissingen se trouve en plein centre ville, depuis peu, on peut le louer pour y séjourner.

Le moulin de la mer se trouve aussi au coeur de la ville, j'adore me promener sous ses ailes, pour moi, il est le symbole de l'énergie utilisable à l'infini, le vent permet de moudre, scier, fabriquer de l'huile depuis des siècles. Cet édifice est comme un phare, il défie la mer qui roule à ses pieds, il s'y mire et de ses ailes a l'air d'embrasser le ciel.

Je disais : phare, en voici un très particulier, construit au dessus d'une tour qui date de 1470, il est devenu repère des marin au 19e siècle, il souffre beaucoup du temps qui passe, mais je suis certaine qu'il sera bientôt restauré.

Je puise de plus en plus mon style de vie dans la méthode hollandaise, la petite taille des maisons impose de posséder peu, les marins hollandais étaient curieux de tout et ramenaient des idées et des marchandises de tous les continents.  Le combat des gens pour protéger les terres des caprices de la mer est aussi intéressant.  Je suis toujours ravie de mes découvertes et je pense que je pourrai y puiser longtemps mon inspiration.

A bientôt et amitiés.

Anne.

Réalisations hivernales.

Le 29 janvier 2018, 11:08 dans tricoter 4

La vie est loin d'être grise pour moi, elle est douce et colorée, pourtant, c'est le gris que j'ai choisi pour réchauffer mon hiver.  Deux pulls bien chaud réalisé avec du fil acheté 0,95€ les 100gr chez Action...  J'ai beaucoup de respect pour les matières nobles, mais j'ai eu tellement de déboires avec les beaux fils, de plus, pour moi, tricoter, crocheter sont des loisirs que je pratique quotidiennement, donc, je préfère dépenser peu et ne pas avoir mal au coeur de me débarrasser de vêtements qui m'ont coûté autre chose que du temps et du plaisir de faire soi-même.

Le pull foncé n'est pas une réussite, je comptais faire l'empiècement en magic loop, puis, la flemme, vous connaissez ?  Le démon qui te souffle que toutes ces mailles...  Non, coudre, ce n'est pas si déplaisant.  Le motif, malgré la photo suspecte, je ne sais pas si mon photographe visait le détail du travail ou dessous....  Allez savoir....   Donc le raccord du motif est imparfait, mais, j'aime ce pull au col près du cou.  Je le porte souvent.

Le pull plus clair vient d'un très beau livre de modèles Bergère de France, Mérinos 4&7. De bonnes idées, pour hommes, femmes et enfants.  Ce pull est un rien trop court, j'aurais du lui ajouter quelques cms, mais le fil date de l'an dernier et il y avait une différence de couleur avec celui proposé cette année.

Comme pour l'article précédant, les photos ont été prises à l'hôtel Fletcher de Westkapelle, en Zélande.  Un endroit magnifique, zen et cosy à souhait.  Je n'ai pas résisté à immortaliser le nounours.  

Merci pour vos visites, douce journée et amitiés.

Anne.

Du nouveau !

Le 29 janvier 2018, 10:39 dans tricoter 2

Il faisait un peu frais ce week-end pour jouer les mannequins sexagénaires à la mer, mais la jolie chambre du bel hôtel Fletcher, implanté dans les dunes de Westkapelle, en Zélande, convenait parfaitement pour notre "shooting", comme toujours mon modèle préféré a fait le clown en posant.

Il voulait montrer les boutons sur l'épaule de son pull, réalisé librement d'après le Wooling 2 de Bergère de France.  Le fil est récupéré d'un pull beaucoup porté.  Comme un grand nombre de personnes, j'ai décidé de recycler.  Il y a dans mes bacs, des kms de matière réutilisable.  Je ne pense pas avoir trop gaspillé dans ma vie pourtant je me retrouve avec des armoires pleines...

Le snood et le bonnet sont aussi un exemple d'utilisation de fil qui traine depuis longtemps.  150 gr acheté en trop.  En tricot, il vaut mieux de calculer large pour ne pas avoir la mauvaise surprise de manquer de matière.  La torsade est improvisée et je m'en suis servie pour créer les diminutions du bonnet.

Mon modèle est content, il sait que ces milliers de mailles sont des marques de tendresse.  Il apprécie le temps que je passe à bricoler.  Et du temps, j'en ai depuis que l'heure de la retraite a sonné.

A tout de suite pour d'autres présentations.

Gros bisou et amitiés.

Anne.

 

Voir la suite ≫