Créer mon blog M'identifier

Soixante ans.

Le 9 décembre 2017, 19:10 dans noël 1

Je vous  la présente chaque année, l'an dernier, je vous ai raconté son histoire. Pour moi, elle est comme un conte de Noël, trois petits tours et retourne dans sa boite et celà depuis 60 ans. Ma crèche à la licorne, le cadeau sculpté avec tendresse pour la petite fille que j'étais.  La voici dans la lumière d'aujourd'hui.  Je souhaite à tout le monde de recevoir un objet, un vêtement, un repas réalisés avec le 💙

La couronne de la dernière photo, je l'ai reçue de Germaine, une de mes cousines adorées. La période donne l'envie de parler de son enfance mais le bonheur est partout, ici et maintenant.

Amitiés.

Anne.

Burgh Haamstede.

Le 8 décembre 2017, 11:16 dans village 2

Un autre coin de Schouwen Duivenland...  Pour nous, francophones, c'est un peu compliqué de retenir ces noms d'endroits, ces îles, ces villes, pourtant, on y est si bien.  La vedette, comme toujours, c'est le ciel, parfois chargé et menaçant, souvent lumineux et multicolore.  Burgh Haamstede, c'est un phare, 56 mètres de haut, trois éclats toutes les 15 secondes et une allure des phares des livres d'enfants.  Il y a aussi un château, une église austère et le plaisir de se balader main dans la main, sans contraintes, juste de ressentir les couleurs, la fraîcheur du vent et l'odeur des mousses et de la mer.

Depuis, 6 ans, ma vie est devenue silencieuse, le bruit des voitures, des voix et de la mer m'est inconnu sans aides auditives.  Je me souviens, mais, en direct, c'est difficile à gérer, le film n'est plus synchronisé, bientôt, je serai opérée, je serai contente de réentendre les voix en live, mais ça ne m'empêche pas de profiter de cette période "coton".  Perdre un sens, c'est comme si une partie de son cerveau était prisonnière.  J'ai l'image, mais plus le son.  Il faut se battre pour être soigné, ce n'est pas simple de faire reconnaître sa maladie.  Au début, on pensait que je jouais la comédie, c'est assez confortable de ne pas entendre, mais c'est dégradant de ne pas répondre sans hésiter.

Voilà, je reviendrai vous voir bientôt avec du tricot.  Douce journée et amitiés.

Anne.

Un peu de Zierikzee.

Le 8 décembre 2017, 09:55 dans ville 0

Je ne vous cache pas mon amour de la Zélande, cet endroit est magnifique.  Je pense qu'il faut en partager les images, le goût d'y vivre, le respect des habitants pour le patrimoine et le bonheur qui se découvre à chaque coin.  C'était notre deuxième visite à Zierikzee, un après-midi paisible de ce bel automne.  Vous pouvez découvrir les ciels flamands, si riche et qui ont inspiré des milliers d'artistes.  En vrai, c'est émouvant et je me plaît à imaginer les tonalités qui restent figées sur la palette des maîtres de la peinture : ce mauve, la toile n'en voulait pas, par contre un beau jaune pour illuminer le rose....   Voici donc : les tours d'enceinte, puis dès qu'on passe le porche, un moulin, entourés de maisons, la place du marché et ses colonnes et le clocher, c'est le musée, dont nous n'avons pas encore franchi la porte.  Mon idole, c'est le ciel, ces mille couleurs et ses formes, la densité des nuages et nous, si heureux, si joyeux de ne jamais se lasser...

Amitiés et n'oubliez pas, chaque grain de lumière est un pétale qui s'éteindra si on ne le remarque pas.

Anne.

Voir la suite ≫